CORSE, TRAVEL

Road trip corsé : Visiter la Corse en 10 jours

juin 24, 2016
blog voyage

Visiter la Corse en 10 jours, à la découverte de l’île de beauté

Ce n’est pas comme si j’y étais allée à d’autres périodes mais d’après ce que j’ai pu entendre nous sommes allées visiter la Corse pile au bon moment et 10 jours en Corse pour visiter c’est très bien. Juin, le bon moment car le temps est idéal, les vacances scolaires pas encore démarrées, les aoûtiens aigris pas encore en congés, les camping-cars pas encore sur les routes, les corses pas encore excédés par l’invasion estivale.

Itinéraire pour 10 jours en Corse

jour 1 – Bastia

Arrivée en soirée à Bastia, diner et tour de la ville de nuit.

corse bastia

Bastia

jour 2 – le cap de Corse

Premier jour à Bastia, promenade sur le vieux port et la citadelle sous un joli soleil. Matin à Bastia et rencontre avec ce réceptionniste Corse qui va nous donner quelques idées pour la journée. Ce Corse qui n’a pas pu s’éloigner de son pays plus longtemps que quelques semaines durant toute sa vie! Sur la route du Cap de Corse, premier stop à Erbalunga, un petit port qui ne contient que quelques bateaux, des maisons accrochées aux falaises au dessus de l’eau. Des routes au final, pas si difficiles que les rumeurs le disent. Le cap de Corse c’est tellement étroit que depuis le sommet de Rogliano on voit aussi bien la mer à l’Ouest comme à l’Est. Coup de cœur pour Centuri port, comme notre réceptionniste nous avait indiqué. On descend un chemin étroit depuis le village de Centuri. 200 habitants mais plusieurs resto et une agréable atmosphère de vacances Méditerranéennes. Une halte sieste sur une petite crique, encore des jolis villages, des tours génoises, des tours poliennes, des tours carrées… Tout le long de cette route très sinueuses attachée à la montagne.
 corse cap de corse1

Jour 3 Saint Florent, Patrimonio et San Michelle

Virée à st Florent et Picnic au bord du lac Palula. Sur la route de Murano, petit village accroché sur les hauteurs, où nous sommes allées saluer madame Granini, et visiter La Chapelle originale de San Michelle. La légende dit qu’elle a été construite en une nuit par les anges.  Retour à St Florent pour cette fois prendre la direction de Patrimonio au commencement de la route du cap de Corse, l’un des plus beaux villages de la route. Chemin à flanc de montagne, lauriers roses, églises sur les hauteurs, escaliers en pierres, voûtes et figuiers de barbarie.
corse san michele

San Michele à Murato

Jour 4 l’ile rousse et Calvi

Arrivée le matin à Ile Rousse. Promenade dans le village et sur cette fameuse île. Comme son nom l’indique les pierres sont rouges. D’en haut la vue sur la ville, l’eau est bleu turquoise. Petit arrêt au marché des producteurs pour acheter notre déjeuner (jambon de pays, fruits frais et gâteau à la châtaigne). La route est très sinueuse entre st Florent et Calvi. On a traversé le magnifique désert des agriates, sillonné la cote, chaque virage révèle un superbe panorama. Montée à La Chapelle de Madonna di Serra d’où on a une vue sur toute la ville de Calvi, la citadelle, le port, les plages… Après-midi relax sur la plage de Calvi, puis dîner devant le coucher de soleil. Ballade à la tombée de la nuit dans la citadelle. Les rues étroites et pavées , des jolies terrasses de café, la caserne de la légion étrangère, des figuiers, des ramparts, une église dans le noir où l’on n’entend que le crépitement des bougies.
 
'ile rousse

L’île Rouse

Jours 5 Porto, les calanques de Piana, Giroleta et la réserve naturelle de Scandola 

Longue route de Calvi à Porto mais tellement agréable, on surplombe la mer, on rencontre des chèvres et des vaches. Quand on trouve Porto, il faut descendre à Porto marina (le port) pour trouver la petite plage et les resto. Il ne nous a pas fallu longtemps pour s’embarquer sur une sortie en mer. Au programme les calanques de Piana, la réserve naturelle de Scandola, le petit village de pêcheurs de Giroleta. Dupuis le Zodiac on a vu les roches tectoniques du côté des calanques et volcanique du côté de Scandola. Des poissons colorés dans une eau tellement claire qu’on n’a pas de mal à voir le fond même avec 10m de profondeur. Si l’eau est aussi bleu c’est à cause des algues et de la quantité de sel plus importante ici qu’ailleurs dans la Méditerranée (due à la roche volcanique). Dans le golfe on navigue carrément dans ce qu’était le cratère du volcan. Dans les hauteurs on peut voir les goélands (pas des mouettes), des chèvres, des cormorans, et dans l’eau des jolis poissons. Arrêt à Girolata le petit village de pêcheurs accessibles que par la mer ou par un sentier (le chemin du postier) de 7 km praticable seulement à pied.
Ils ont beaucoup d’imagination ces marins: presque chaque roche a un nom: le château fort (ou table des dieux), le baiser, la tête de chien, la cagoule, le repos du guerrier, le profil de Paoli, l’éléphant… Retour au village de Porto pour un diner en tête à tête en terrasse, tout le monde se rassemble sur la place à l’heure du coucher de soleil pour prendre des photos. Il faut dire que le spectacle est incroyable.
 
corse porto _6

Les calanques de Piana en bateau

jour 6 –  Cappo Rosso et Plage d’Antone

Réveil dans le joli village de Porto encore tout calme. Aujourd’hui c’est jour de randonnée. D’après les conseils du vieux corse rencontré au resto la veille, nous voila parties pour la marche de la tête de chien. De là-bas on peut profiter d’une vue panoramique des calanques de Porto jusqu’au château fort. Bof… certes on ne voulait pas une marche de 8 heures mais on espérait un peu plus qu’un aller-retour de 30 minutes. Embouteillages d’octogénaires sur le sentier. Il ne faut pas espérer voir le « Chateau », la fameuse pierre coincée entre deux autres qu’on a vu la veille depuis le bateau est impossible à retrouver depuis l’autre coté. Recherche d’un nouvel itinéraire de marche: Cappo Rosso. Halte à Piana pour acheter le picnic et parce que c’est l’un des « plus beaux villages de France ». Envoi des cartes postales à la Poste et c’est parti… En discutant on réalise que notre voiture ne circule pas à l’énergie solaire et qu’on n’a encore jamais mis d’essence. On est en réserve… en pleine montagne. Demi tour à Piana pour le plein et on repart. C’est donc quand le soleil est au zenith que nous commençons notre marche sur Cappo Rosso, il fait chaud mais c’est tellement beau, 2h pour rejoindre la tour au sommet de ce cap tout rose. Magnifique vue sur les calanques, on croisera beaucoup de marcheurs et des vaches. Retour à la petite bergerie et sieste sur la plage d’Antone en fin d’après-midi avant de repasser la nuit dans le village de Porto.
 
corse capo rosso

jour 7 Ajaccio, les îles sanguinaires et Propriano 

Départ pour Propriano, longue route, arret à Cargèse puis Ajaccio. Petite ballade avec vue sur les iles sanguinaires. Arrivée tard à Portigliolo, notre bungalow est à 2 pas de la plage. Diner à Propriano au « Cabanon » ou on a mangé le meilleur poisson du monde. Dos d’espadon, asperges et purée de pomme de terre, Saumon et petit légumes, crème brulée aux fruits rouges et panacotta à la châtaigne. 
 corse calvi _21

jour 8 Bonifacio

Direction Bonifacio, quand on arrive une partie de la citadelle est cachée sous la brume. On trouve une sortie en mer pour aller voir les grottes et les falaises. 1:30 à bord du bateau avec la commentatrice reine des blagues, et les touristes rois des cons. Visite d’une crique fermée à l’abris de tous les vents, la grotte au toit en forme de Corse, la grotte du chapeau de Napoleon, puis la fameuse falaise en calcaire de Bonifacio et les escaliers d’Aragon.
Retour au port après cette bien belle ballade pour aller cette fois flâner dans les ruelles de la citadelle entre terrasse de café, boutiques et point de vue. On s’est lancées dans les escaliers d’Aragon, l’unique accès à l’eau quand la citadelle était verrouillée. 
 
corse bonifacio _17

jour 9 Portovecchio et plage de Palombaggia

Matin tranquille à Porto Vecchio, dimanche et jour de la course des caisses à savon dans la ville. Ballade le long des vieux murs de la citadelle, vue sur les salines.  Passage obligé à la plage de Palombaggia la plage la plus fameuse de l’île. Des grandes villas et le célèbre pin.
corse palombagia

Plage de Palombagia

jour 10 Retour à Bastia

La route est longue et toute droite de Portovecchio à Bastia. Petit arrêt à la cité romaine de Aléria.

corse calvi

 

Voir toutes mes photos de Corse dans la galerie : Photos de Corse

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply